jeudi 17 décembre : Journée de grève à Bigard

ournée de grève chez Bigard

Ce jeudi, une soixantaine de salariés de l’usine Bigard de Cuiseaux étaient en grève pour dénoncer leurs conditions de travail et demander une augmentation de salaire. Ce débrayage a provoqué la fermeture d’une chaîne d’abattage durant l’après-midi.

Les salariés de LDC ont débrayé pour dénoncer leurs conditions de travail

A l’appel de la CGT, une partie des salarié.es du site de LDC de Branges étaient en grève lundi : la chaine a été stoppée au fil de la journée par des débrayages d’une heure par prise de service…

Source : Branges | Conflit social. Les salariés de LDC ont débrayé pour dénoncer leurs conditions de travail

5 DÉCEMBRE POUR LA DÉFENSE DE NOS LIBERTÉS

RETRAIT DU PROJET DE LOI « SECURITE GLOBALE »

Mardi 24 novembre, le vote en première lecture de la loi Sécurité globale a réuni une majorité à l’Assemblée nationale. Avec une telle loi, les terribles images montrant le passage à tabac par trois policiers d’un producteur de musique, samedi dernier à Paris, auraient-elles pu être diffusées ? Sans ces images, les mensonges des policiers auraient-ils pu être prouvés ? Sans ces images, M. Darmanin aurait-il exigé une enquête ?

L’utilisation de caméras et drones (prévu dans l’article 22) permettant la reconnaissance faciale des militants lors de manifestations constitue un outil supplémentaire de surveillance généralisée. Pour l’UL CGT du Louhannais, le projet de loi « sécurité globale » est un palier supplémentaire gravi par le gouvernement dans la remise en cause des libertés individuelles et collectives.

Cette loi n’a pas vocation à protéger la population mais à faciliter la répression des militant·es et à faire taire la contestation contre la politique menée par ce gouvernement.

L’UL CGT du louhannais exige le retrait global de cette loi et appelle tous les salariés, retraités, privés d’emplois à manifester pour le retrait de la loi de « sécurité globale ».

Samedi 5 décembre à 14h 30

Manifestation à Chalon sur Saône Place de Beaune

Manifestation et confinement, c’est possible :

Le conseil d’état a confirmé, le 21 novembre, qu’il était possible de se déplacer pour se rendre à une manifestation. Pour l’attestation, choisir le motif « participation à des missions d’intérêt général… » (case 8). (Plus de détail sur cet article ici)

Télécharger le tract de l’UL CGT du Louhannais